Le "Système Dassault" : un témoin raconte l’achat de voix à Corbeil

Publié le

Un habitant des Tarterêts affirme avoir reçu 100.000 euros pour apporter des voix à la liste de Serge Dassault lors des municipales à Corbeil-Essonne.

100.000 euros pour acheter le vote d’électeurs : plusieurs fois soupçonné sans que les faits puissent être prouvés, Serge Dassault est cette fois rattrapé par le témoignage d’un habitant des Tarterêts, affirme Libération dans son édition de lundi 18 octobre.

Pour la première fois, ce témoin dispose d’éléments bancaires permettant de dévoiler la manœuvre. Agé de 30 ans, Mamadou explique à Libération : "Dassault me demande de lui fournir un numéro de compte en Belgique". Compte sur lequel, le 8 mars 2010, sont virés 15.000 euros, par Gérard Limat. Ce donateur, précise Libération, a occupé "des fonctions importantes" dans le groupe Dassault. Craignant un blanchiment d’argent, le banquier ferme ce compte et reverse les 10.000 euros qui y restent à Gérard Limat.

"On va leur payer le permis"

Mamadou affirme qu’il a ensuite touché 100.000 euros, versés en liquide. L’homme dispose d’une série de SMS échangés avec "un interlocuteur proche de Serge Dassault". Mais là, il n’y a que sa parole, celle d’un témoin qui affirme avoir "fait 50 voix" pour Dassault. Pas négligeable quand on sait que Jean-Pierre Bechter, le fidèle de Serge Dassault, a remporté les municipales à Corbeil de 27 voix.

Les élections municipales de mars 2008 à Corbeil-Essonnes avaient été invalidées en juin 2009 par le Conseil d’Etat, qui avait déclaré inéligible pour un an le maire UMP Serge Dassault, pour des "dons d’argent" qu’il conteste. Début octobre, le propriétaire du Figaro et PDG du groupe Dassault âgé de 85 ans a annoncé qu’il renonçait à briguer la mairie lors de la prochaine élection.

Mamadou explique le "système Dassault" : "Quand on dit aux jeunes qu’on va leur payer le permis, ils ont confiance car beaucoup d’autres en ont déjà profité." Il explique ensuite son désengagement : "J’aurais pu continuer à en profiter, mais il faut que ça s’arrête. Un mec a harcelé Dassault, qui lui a envoyé quelqu’un : depuis il se cache".

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article