Guinée équatoriale : un yacht à $380 millions pour le fils Obiang

Publié le

« Presque trois fois le budget annuel que la Guinée équatoriale consacre à l'éducation et à la santé » : l'ONG Global Witness, qui révèle l'affaire, a le sens de la comparaison. Teodorin Obiang, fils du Président de cette pétro-dictature d'Afrique de l'Ouest Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a commandé à un chantier naval allemand un yacht qui s'annonce comme le deuxième plus cher du monde.

Le Pelorus, yacht de Roman Abramovich, près de Stockholm en 2008 (Roqqy/Wikimedia Commons).D'après Global Witness, il se serait inspiré de celui du milliardaire russe Roman Abramovich, Pelorus. Inspirée par une enquête menée par le Département de la justice américain, qui révélait qu'un yacht était en construction, l'ONG a envoyé un enquêteur en Allemagne. Il a obtenu confirmation de la commande, de son montant – 380 millions de dollars –, et de l'identité du commanditaire.

Connu pour garer sa Ferrari jaune devant l'hôtel Le Meurice lors de ses visites à Paris, Teodoro Nguema Obiang Mangue, dit Teodorin, est officiellement ministre de l'Agriculture et de Forêt de Guinée équatoriale. Il est surtout le fils du Président de ce petit pays de 600 000 habitants.

En France, ses huit voitures de luxe et la propriété de son père

Réélu depuis 1979 (en baisse lors du dernier scrutin de 2009, avec seulement 96,7% des voix), Teodoro Obiang Nguema Mbasogo s'est enrichi grâce au pétrole et, très probablement, au trafic de drogue. Selon Forbes, sa fortune s'élève à environ 600 millions de dollars. Les Equato-Guinéens, eux, sont 77% à vivre sous le seuil de pauvreté. Plus de la moitié n'ont pas accès à l'eau potable, et 35% meurent avant 40 ans.

Teodoro Obiang Nguema Mbasogo lors d'une rencontre avec le président brésilien Lula, en 2008 (Rodrigues Pozzebom/ABr/Wikimedia).Fin 2010, la justice française a jugé recevables des plaintes déposées par plusieurs ONG dans l'affaire des « biens mal acquis ». Deux juges d'instruction, Roger Le Loire et René Grouman, ont été désignés en décembre pour enquêter sur les avoirs français d'Omar Bongo Ondimba (feu le président gabonais), Denis Sassou Nguesso (Congo) et Teodoro Obiang.

On sait que son fils détient en France au moins huit voitures de luxe pour une valeur de 4 213 618 euros ainsi qu'un compte en banque. Le père y possède au moins une propriété.

Photos : le Pelorus, yacht de Roman Abramovich, près de Stockholm en 2008 (Roqqy/Wikimedia Commons) ; Teodoro Obiang Nguema Mbasogo lors d'une rencontre avec le président brésilien Lula, en 2008 (Rodrigues Pozzebom/ABr/Wikimedia Commons).

Commenter cet article