TOUS ENSEMBLE contre la fermeture de la chirurgie cardiaque du CHU MONDOR de CRETEIL

Publié le

Coordination pour la défense du Service de Chirurgie cardiaque de l’Hôpital H. Mondor, Créteil

TOUS ENSEMBLE, le 10 Mars, 11h30, au Ministère de la Santé

Contre la fermeture du service de chirurgie cardiaque du CHU HENRI MONDOR à CRETEIL,

Et les menaces sur les hôpitaux A.Chenevier, E.Roux, G.Clemenceau et Joffre-Dupuytren

Depuis le 10 février date de la première manifestation, la mobilisation n’a pas faibli, et le 22 février, nous étions (en pleines vacances scolaires) plus de 600 à battre le pavé à Créteil pour défendre le Groupe hospitalier Albert Chenevier/Henri Mondor. Cet établissement de renom est menacé par la fermeture de son service de chirurgie cardiaque, service de pointe, rentable, rayonnant sur 1,5 millions de foyers. La fermeture à brève échéance est programmée dans le cadre de la réorganisation de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), à la demande de Claude Evin, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Cette fermeture, s’inscrit dans les restructurations de la carte sanitaire, restructurations gravement préjudiciables à la santé de la population de l’est de l’Ile de France.

Dans la manifestation, se côtoyaient personnel hospitalier, élu-e et usager de l’hôpital Henri Mondor. Ce cortège était rejoint par des personnels des hôpitaux Albert Chenevier, Emile roux à Limeil-Brévannes, de l’intercommunal de Créteil et au-delà du Val de Marne des hôpitaux de Cochin, Lariboisière, Trousseau, St Antoine, HAD, service central des ambulances… Preuve, si il en fallait, que cette politique de destruction massive touche le système de santé dans sa globalité.

Temps fort de cette manifestation, une délégation composé de représentants de l’intersyndicale CFDT- CGT-SUD Santé, de la coordination de défense de chirurgie cardiaque de l’hôpital H. Mondor, Christian Favier, Président du Conseil général, Laurent Cathala, Député-maire de Créteil, mais aussi Mme Bonnafous la Présidente de l’Université, M. Dubois Randé le Doyen de la Faculté de médecine, était reçu par M. Patrick Dallennes le directeur de cabinet du Préfet.

Au cours de cette entrevue, information lui a été faite d’une pétition dénonçant la fermeture du service de chirurgie cardiaque de Mondor et comptant à ce jour 11 600 signatures.

Par ailleurs il lui a été demandé d’intercéder auprès de M. Xavier Bertrand afin d’organiser au plus vite une table ronde où ministère, ARS, AP-HP et direction de groupe, qui jusqu’ici se rejettent la responsabilité d’une décision pour le moins arbitraire, puissent avec les représentants de l’intersyndicale et de la coordination débattre.

Pour un service de santé public accessible à tous, nous appelons la Population du Val-de-Marne, leurs élu(e)s, les usagers et professionnels du groupe Hospitalier Henri Mondor, Albert Chenevier, Emile Roux, Georges Clemenceau et Joffre-Dupuytren et de tous les Hôpitaux du Val-de-Marne

à un Rassemblement devant le Ministère de la Santé (8 rue de Ségur, Paris 7ème) le Jeudi 10 Mars de 11h30 à 13h30

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION DE LA COORDINATION


Voir en ligne : SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION DE LA COORDINATION

Commenter cet article