Article publié depuis Overblog

Publié le

Athéisme
L'homme debout 
Accueil atheisme.free.fr

Comparaison entre la conception islamique
et la conception occidentale de la loi
et son impact sur les minorités

Page 1 / 12


par Sami Aldeeb  -  07/03/2007 - Texte de 2003



Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.



Sami Aldeeb est Docteur en droit, responsable du droit arabe et musulman à Institut suisse de droit comparé, Lausanne. Professeur invité à la Faculté de droit d'Aix-Marseille III. Dernier ouvrage : Introduction à la société musulmane : fondements, sources et principes, Eyrolles, Paris, 2005. Email : saldeeb@bluewin.ch.
Ses écrits dans : sami-aldeeb.com (accès direct à quelques pages) et http://groups.yahoo.com/group/sami/. Les opinions exprimées dans ce texte n'engagent que leur auteur.
Du même auteur sur ce site : La peine de mort dans le droit musulman et arabe (2006)


Chapitre I. Chapitre I. Conception de la loi

Chapitre II. Loi islamique et minorités non-musulmanes


Chapitre III. Loi islamique et minorités musulmanes
Chapitre IV. Comment résoudre le problème de la loi islamique La bibliographie



Sommairement parlant, on peut dire qu'il y a un milliard de musulmans dans le monde vivant dans plus de cinquante pays musulmans. Un sur cinq de ces musulmans est arabe. Dans les pays musulmans vivent aussi des minorités non-musulmanes. D'autre part, dans beaucoup de pays non-musulmans, il y a des minorités musulmanes. On estime leur nombre en Europe occidentale entre 15 et 20 millions. Les chiffres exacts sont inconnus parce que les recensements dans la plupart des pays européens ne tiennent pas compte de l'appartenance religieuse.

Le nombre des musulmans en Suisse a triplé chaque décennie: 16'353 musulmans en 1970, 56'625 en 1980, 152'217 en 1990, et en 2000, ils seraient d'après les chiffres officiels 300'000, sans compter les sans-papiers. Ce qui porterait leur nombre probablement à 450'000.

Le but de ce texte est de montrer la différence entre la conception islamique et la conception occidentale du droit et l'impact de cette différence sur les minorités non-musulmanes dans les pays musulmans et sur minorités musulmanes dans les pays non-musulmans.



Suite   >>>   Chapitre I. Conception de la loi

Voir les pages d'accueil sur l'islam et sur la justice
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article