Disparition de notre camarade Velveth

Publié le

Capture_decran_2011-09-05_a_17.20.35.pngNous avons appris avec une grande tristesse le décès de Jean-Robert Velveth, alias Archie pour sa famille, ses ami(e)s et camarades. La maladie l’a brutalement emporté. Archie s’était engagé très tôt dans la lutte contre la guerre d’Algérie, contre toutes les injustices et pour renverser l'ordre existant.

À l’époque, et comme beaucoup, il croyait que le PCF était le meilleur outil d’émancipation. Il en avait été exclu lorsqu’il avait manifesté ses doutes et ses critiques contre les méandres de « ligne officielle » et l’absence de démocratie. Il rejoint la LCR en 1995 après avoir ouvert «l’Archipel » un bar-restaurant du 11ème arrondissement de Paris, resté célèbre dans les mémoires pour les concerts de jeunes groupes dont il savait deviner le talent avant qu’ils ne deviennent célèbres. Car Archie avait aussi une passion pour la littérature, l’écriture et la musique qu’il savait faire partager grâce à son don inné pour la communication et sa cordialité.

A la LCR, il avait déployé ses talents et usé de son carnet d’adresses en devenant le premier chargé des relations avec la presse d’Olivier Besancenot lors de ses premières campagnes électorales. Plus tard, déjà en proie à des problèmes de santé récurrents, il avait créé un blog influent à Médiapart « Noir-Rouge-Vert » où il commentait l’actualité politique en défendant sans concessions le point de vue du NPA qu’il avait rejoint malgré des désaccords et des doutes sur sa capacité à fédérer les différentes familles de l’anti-capitalisme pour construire un parti ouvert à tous les vents de la radicalité.

Ses désaccords l’avait conduit à quitter tout récemment le NPA, tout en gardant des liens étroits avec nombre d’entre nous et sans jamais rien renier de ses convictions. Comme le disait la maxime de son blog, « céder un peu, c’est capituler beaucoup ! ».

Archie, tu n’as jamais rien cédé, ni en politique ni en amitié. Nous ferons comme toi.

Jean Sanuk

Le 7 septembre 2011.

Lire le blog de Velveth ici

Lire l'hommage de Stéphane Aliès sur Mediapart : ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article