Iran : 50 coups de fouet pour la blogueuse rebelle

Publié le

Voici ce qu'a écrit la blogueuse iranienne Somayeh Tohidloo sur son blog après avoir reçu 50 coups de fouet dans la prison d'Evin, le 14 septembre 2011 :

« Soyez heureux, car si votre intention était de m'humilier, je confesse que mon corps tout entier souffre de cette déchéance. »

Somayeh Tohidloo (DR)Somayeh a pris part à la campagne de la présidentielle 2009 en Iran, pour soutenir le candidat Mir Hussein Mousavi et a été emprisonnée pendant 70 jours en 2009, après l'explosion du mouvement de protestation en Iran.

Elle a été libérée sous caution, mais la sentence infligée pour « insulte » au président Mahmoud Ahmadinejad, 50 coups de fouet, a été finalement exécutée. Réactions sur le web iranien :

« La fierté iranienne flagellée, pas Somayeh »

Green City écrit :

« Ici en Iran, Somayeh Tohidloo, une doctorante, est fouettée tandis que le détournement de 3 milliards de dollars [du projet du lac d'Ourmia, ndlr] ne fait l'objet d'aucune sanction pour fraudes. »

Gomnamian écrit :

« Somayeh a été accusée d'insulter Ahmadinejad… J'étais choqué d'apprendre qu'un être humain est fouetté pour avoir écrit un billet sur un criminel. »

Azarmehr écrit  :

« Aujourd'hui, la page Facebook de Somayeh était inondée de messages de sympathie. Mohammad Ali Abtahi, ancien conseiller de Khatami, a écrit :

“Tous ceux qui connaissent Somayeh Tohidlou la considèrent comme l'exemple même de la pondération, de la modération, et de la fermeté de caractère. Aujourd'hui, j'ai appris qu'elle a reçu 50 coups de fouet pour avoir insulté ‘le très respectable président’, j'ai eu la sensation que c'était la fierté iranienne qui était flagellée, pas le corps de Somayeh.

Somayeh, tu es la seule à n'avoir pas été humiliée à cause de cette sentence.” »

La République Islamique a emprisonné de nombreux blogueurs au cours de ces dernières années. Omid Reza MirSayafi, un blogueur iranien, est mort en prison le 18 mars 2009, dans des circonstances non élucidées.

Fred Petrossian, traduit par Claire Ulrich

Photo  : Somayeh Tohidloo (DR)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article